Vérifiez la disponibilité




Les Sources Thermales de Fès

Aïn Chkef

aichchkef

C'est une source fraîche jaillissant du plateau de Saïss et entourée d'arbres de différentes essences. Elle est devenue avec le temps un complexe touristique. Le docteur Edmond Secret rapporte dans son livre «Les sept printemps de Fès» que le mérite de la création de la station d'Aïn Ckef revient à Jean Emile Laurent, peintre français résidant à Fès pendant le protectorat français.

 

 

 

Sidi Harazem

sidhrazem

Cette source se trouve à environ 30 km à l'Est de Fès. Elle estconnue du temps du géographe arabe du XVIème siècle, Léonl'Africain. Cette eau minérale est  réputée posséder des vertus curatives pour les maladies du foie et des reins. La source attire le long de l'année de nombreux curistes.

 

 

 

 

Moulay Yacoub

molayakoub

Cette station thermale est située à 15 km au nord ouest de Fès.Les eaux chaudes de Moulay Yacoub sont de par leur minéralisation, leur température et leur débit, les plus importantes et les plus intéressantes du Maroc pour leurs vertus thérapeutiques. Ils'agit d'une eau hyperthermale,véritable eau de mer soufrée. La source fréquentée depuis toujours par les Marocains accueillait déjà dans les années 30 André Gide et Henry de Montherlant. Les visiteurs sontattirés par ses eaux chaudes et bienfaisantes qui soulagent rhumatismes, affections du nez et de la gorge, maladies de la peau et quelques problèmes gynécologiques. Le village compte de petits restaurants populaires où l'on déguste des grillades ainsi que des cafés qui sentent la menthe des thés.